A community in Congo
La Famille Paulinienne à Kinshasa
Kinshasha
City lights by night
Lubumbashi
Lubumbashi (formerly known as Élisabethville) located in the southeastern part of Democratic Republic of the Congo, is the second-largest city in the country.
Lire pour s'instruire
Médiaspaul RD Congo
Année vocationelle
2019-2020
Pacom - Centre d'étude
Festival du livre et de la Bible - Kinshasa
23-28 avril 2019
Kinshasa - Blvd 30 Juin

Tools
Typography

Nous vivons dans une époque où il est impossible de se passer du numérique. Pourtant, on ne cesse de décrire au jour le jour les dégâts causés ou occasionnés par ce précieux outil. Si on se donne le devoir de répertorier tous les abus que l’innovation des nouvelles techniques d’information a apporté dans notre vie quotidienne, nous n’imaginons pas qu’un cahier de 200 pages sera suffisant pour en résumer ; bref, la liste est longue : de la cybercriminalité, en passant par harcèlement en ligne, ou encore boulisme, la liste s’élargie à chaque nouveauté. Si le Pape est un grand admirateur des nouvelles techniques d’information, il nous invite plutôt à « reconnaître que, comme toute réalité humaine, [elles comportent] des limites et des carences ».

Dans son message pour la journée des communications sociales 2019, le pape François affirme que « De nombreux experts, cependant, à propos des transformations profondes imprimées par la technologie aux logiques de production, de circulation et d’utilisation des contenus, soulignent également les risques qui menacent la recherche et le partage d'une information authentique à l’échelle globale ».

Ainsi dit, « Si l'Internet représente une possibilité extraordinaire d'accès au savoir, il est également vrai qu'il s'est avéré l'un des lieux les plus exposés à la désinformation et à la distorsion consciente et ciblée des faits et des relations interpersonnelles, qui souvent prennent la forme de discrédit » martèle le successeur de Pierre. De même que l’internet permet le rapprochement des personnes d’un bout du monde à l’autre, ainsi le même instrument accorde à l’utilisateur la possibilité d’éloigner celui qui ne partage pas les mêmes ondes d’idées que lui ; dans ce cas, l’internet pèche contre la recommandation d’aimer nos ennemis et de prier pour eux en les éloignant tout simplement.

Avec l’internet, tu choisis avec qui tu veux parler : souvent celui qui partage le même point de vue que toi, et tu mets à l’écart celui qui s’oppose à tes idéales. Le Pape revient sur ça en ces termes « Le fonctionnement de nombreuses plates-formes finit toujours par favoriser la rencontre entre les personnes qui pensent d’une même façon, empêchant de faire se confronter les différences. Ces circuits fermés facilitent la diffusion de fausses informations et de fausses nouvelles, fomentant les préjugés et la haine ».

Nonobstant les merveilles de nouvelles techniques d’information, point n’est besoin de rappeler que les grandes campagnes de la guerre se font sur l’internet ; quand on voit le réseau djihadiste, possédant un site dédié à la revendication et faire connaitre leurs actes mortels, on se demande où allons-nous. La multiplication des actes de racisme n’en cessent de se multiplier ; la criminalité s’accentue avec l’aide et la bénédiction des nouvelles techniques d’information.

Sans nul doute, aujourd’hui on peine à trouver l’originalité dans nos actes ou dans nos agir ; tous se tournent autour d’un élément commun : l’internet. L’internet nous impacte à telle enseigne que nous perdons notre identité même, nous perdons notre originalité. Il suffit de se rendre compte de nombre de publicités nous proposant à changer la peau, changer la taille, changer le mode de vie, des rencontres en ligne, des magasins en ligne, ainsi de suite. Nos anciennes habitudes existent de moins en moins, sinon encore dans les endroits où on n’a pas découvert la magie des nouvelles techniques d’information.

Partant de cette affirmation cher au Vénérable Carlos Acutis selon laquelle ‘’Tous les hommes naissent comme des originaux, mais beaucoup meurent comme des photocopies’’  que devons-nous faire ? Devons-nous se plier en nous-même et ignorer les nombreuses innovations qui naissent au jour le jour ? Devons-nous avoir peur de s’inscrire sur un site ou un réseau social ? Devons-nous avoir peur de se faire bloquer sur un réseau social ? Devons-nous éviter de faire les affaires en ligne ? NON, nous dit le Souverain Pontife ; seulement à une condition : « Ne permets pas qu’ils te volent l’espérance et la joie, qu’ils te rendent toxicodépendant pour t’utiliser comme esclave de leurs intérêts. Ose être davantage, car ta personne est plus importante que quoi que ce soit. Il ne te sert à rien d’avoir ou de paraître. Tu peux arriver à être ce que Dieu, ton Créateur, sait que tu es, si tu reconnais que tu es appelé à beaucoup. Invoque l’Esprit Saint et marche avec confiance vers le grand but : la sainteté. Ainsi, tu ne seras pas une photocopie. Tu seras pleinement toi-même ».

Accordion