A community in Congo
La Famille Paulinienne à Kinshasa
Kinshasha
City lights by night
Lubumbashi
Lubumbashi (formerly known as Élisabethville) located in the southeastern part of Democratic Republic of the Congo, is the second-largest city in the country.
Lire pour s'instruire
Médiaspaul RD Congo
Année vocationelle
2019-2020
Pacom - Centre d'étude
Festival du livre et de la Bible - Kinshasa
23-28 avril 2019
Kinshasa - Blvd 30 Juin

Tools
Typography

Le temps fort de carême s'ouvre avec le mercredi des cendres , où sont marqués sur les fronts des chrétiens, le symbole de croix, signe non sans importance qui leur rappelle qu'ils sont poussière et retourneront à la poussière: une preuve d ' humilité absolue. De cette façon, le carême est un moment propice pour entrer dans le combat de Dieu à travers la Prière, la Pénitence et le Partage .

Le sens de la durée du carême - garantir des jours sans compter les dimanches - fait référence aux quarante années passées au désert par le peuple d'Israël entre sa sortie d'Égypte et son promesse d'entrée en terre; elle renvoie aussi aux quarante jours passés par le Christ au désert entre son baptême et le début de sa vie publique. Le chiffre quarante est alors figure des temps de préparation à de nouveaux commencements. Et dans ce cas précis, il est la préparation de la montée vers la Pâques: couronnement de la foi chrétienne à travers la Mort-Résurrection de Jésus-Christ.

Le carême donne des moyens concrets de vie à travers une vie intense de Prière qui nécessite d'un temps où le disciple du christ est appelé à s'offrir quelques moments d'intimité avec Dieu par la prière, et l'écoute fréquente de la Parole de Dieu. C'est en quelque sorte une occasion d'entrer dans le silence du désert de notre vie pour sortir victorieux.

Une autre particularité de ce temps est la Pénitence. Notre préparation vers la grande fête de Pâques ne sera véritablement conversion que si nous allons jusqu'à l'accueil du pardon du Seigneur dans le Sacrement de réconciliation . Ce sacrement reçu personnellement témoigne, pour la communauté chrétienne et pour tous les hommes marqués par l'échec et le péché , que le Dieu de Jésus-Christ ouvre largement Son pardon à tout homme de bonne volonté, qu'il n'y a pas d'échec définitif et que Dieu est plus grand que notre cœur. C'est le signe que le péché d'Adam, devenu chute de tout homme et de tout l'homme est racheté par le sacrifice du Christ.

On ne peut pas finir ces quarante jours sans faire preuve de Partage envers tous ceux qui sont dans le besoin. Le carême doit nous pousser à être charitables envers nos frères et sœurs. Arrachons de nos vies l'individualisme et l'inertie pour nous engager au service des plus déshérités. Le vrai sens du sacrifice de la prière, du jeûne et de la conversion doit stimuler le chrétien à ouvrir son cœur aux besoins des autres pour partager ensemble avec Christ le repas festif de la Pâques. Puisse ce temps être pour chacun, répartir une belle expérience sur le chemin de la croix vers la Pâques suivant les exigences de l'Église.

Accordion