A community in Congo
La Famille Paulinienne à Kinshasa
Kinshasha
City lights by night
Lubumbashi
Lubumbashi (formerly known as Élisabethville) located in the southeastern part of Democratic Republic of the Congo, is the second-largest city in the country.
Lire pour s'instruire
Médiaspaul RD Congo
Année vocationelle
2019-2020
Pacom - Centre d'étude
Festival du livre et de la Bible - Kinshasa
23-28 avril 2019
Kinshasa - Blvd 30 Juin

Tools
Typography

Le 08 mars 2020, a eu lieu une soirée de gala dénommée ‘’MARIA LOSAKO’’ en l’honneur de la journée internationale de droits de la femme. Ladite soirée a été organisée par le centre d’étude Paulus communication, PACOM en sigle, sous le haut patronage de la société missionnaire de saint Paul.

Au programme de cette agréable soirée dont le thème est « Marie, une maman de nos jours » : le slam par Archip-Joseph MUKOKO NGONDO de la Société Saint Paul et harmonie une jeune fille douée dans la poésie, une catéchèse spéciale sur la vierge Marie mère de Jésus, par le père Roger WAWA, un hommage à Jonathan, jeune congolais décédé en Belgique. Après ces deux événements s’en est suivi un concert marial livré par le chœur des anges Maggiorino et le groupe Monseigneur Luc Gillon.

Dans la catéchèse dite spéciale, le père Roger WAWA, missionnaire de Saint Paul et directeur national de la radio Maria en République Démocratique du Congo nous a rappelé quelques qualités de la vierge Marie et quelques problèmes qu’elle a rencontré. Parmi ces problèmes le père Roger WAWA, grand dévot à la vierge Marie, a cité la difficulté qu’elle a eue avant d’accoucher Jésus : elle l’a accouché dans une mangeoire parce qu’il n’y avait plus de place pour elle dans la salle commune. Elle a pu transformer cette place en maternité, faisant ainsi de son problème un moyen pour la créativité.

Elle peut en ce sens inspirer les mamans d’aujourd’hui à être créatives et trouver solutions aux problèmes qu’elles rencontrent dans la société. Le deuxième problème c’est aux noces de Canaan où elle a demandé à son Fils d’offrir du vin à la fête et ce fut le premier miracle. Dans la phrase ils n’ont pas de vin, le père Roger WAWA a expliqué qu’il y avait de vin mais que Marie a trouvé ne pas être un bon vin. Du fait qu’elle soit allée voir son fils, elle n’est pas tombée dans la médisance comme les mamans de nos jours. Elle a trouvé solution dans la prière. Une invitation à nos mamans d’aujourd’hui de chercher la solution en priant plutôt que de tomber dans la médisance. Le troisième problème c’est la passion et la mort de Jésus sur la croix, alors qu’elle était déjà veuve. Elle est restée debout au pied de la croix, elle est une femme forte, qui se bat, qui ne se laisse pas abattre par les problèmes, c’est une femme d’espérance. Le père Roger finit sa catéchèse à souhaitant à toutes les mamans les mêmes vertus que Marie.

Outre cette catéchèse, la soirée a été animée par les groupes chœur des anges Maggiorino et Luc Gillon qui ont su mettre de la bonne ambiance et la joie dans les cœurs des participants en chantant à la vierge Marie.

Cette soirée s’est clôturée avec la remise des différents prix aux personnes engagées dans les œuvres de charité en République Démocratique du Congo, par le Père Alphonse ABEDI missionnaire de Saint Paul, directeur du centre PACOM et organisateur principal de cette soirée de gala dénommée Maria Losako.

Accordion