A community in Congo
La Famille Paulinienne à Kinshasa
Kinshasha
City lights by night
Lubumbashi
Lubumbashi (formerly known as Élisabethville) located in the southeastern part of Democratic Republic of the Congo, is the second-largest city in the country.
Lire pour s'instruire
Médiaspaul RD Congo
Année vocationelle
2019-2020
Pacom - Centre d'étude
Festival du livre et de la Bible - Kinshasa
23-28 avril 2019
Kinshasa - Blvd 30 Juin
Année Biblique de la Famille Paulinienne

Tools
Typography

Une maîtrise de plus dans la Société Missionnaire de Saint Paul, Région Congo ! C’est depuis le 13/07/2022, que le Frère Justin Kadima, junior paulinien de ladite région a défendu son mémoire de fin d’étude intitulé « L’auto-communication de Dieu et de l’homme. Une analyse de la communication numérique à la lumière du Donné révélé » pour le grade de Master (LMD) en théologie fondamentale.

Lors de son exposé, le lauréat du jour a soutenu la thèse selon laquelle : « l’Église a le devoir, à tout moment, de scruter les signes des temps et de les interpréter à la lumière de l’Évangile, de telle sorte qu’elle puisse répondre, d’une manière adaptée à chaque génération, aux questions éternelles des hommes sur le sens de la vie présente et future et sur leurs relations réciproques. Nous avons trouvé le courage de scruter les signes du temps et de les interpréter à la lumière du donné révélé (OP n°16). Nous ainsi choisi de partir des questions actuelles que la communication numérique, elle-même influencée par les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC), pose à l’homme dans sa relation avec son semblable, dans sa relation avec son environnement ou la nature et dans sa relation avec la transcendance. Il est évident que la révolution numérique change notre façon de vivre et de penser ; cela n'affectera-t-il pas, d'une manière ou d’une autre, notre façon de penser et de vivre la foi chrétienne ? (Comme réponse ou feed-back de l’homme qui ne se défini plus que par sa capacité à communiquer, à entrer en relation) ».

Dans le même sens, le lauréat a tenu à clarifier que : « notre Travail cherche ainsi montrer dans quelle mesure la lumière de l’Auto-Communication de Dieu peut être appliquée aux formes actuelles de la communication humaine influencée par les NTIC. Il cherche à aborder la communication divine comme paradigme, modèle de la communication dans le numérique. Parce que nous supposons que les questions de la communication numérique qui touchent l’homme dans sa structure interne, ont leurs réponses qu’en Dieu, Origine et source de la nature communicationnelle de l’homme ».

Ce travail qui marque la fin de 2e cycle de Frère Justin Kadima est constitué de 3 chapitres :

  • Le premier chapitre traite des NTIC et de la communication numérique comme lieu théologique, comme acte premier d’une réflexion théologique ;
  • Le deuxième chapitre traite des NTIC et de la communication numérique comme résultante de nature profonde de l’homme et de son aspiration au progrès et à la liberté. Il traite aussi, sans à l’exhaustivité, des enjeux et défis que ces dernières (NTIC et CN) lancent dans l’aujourd’hui de la vie sociale et dans le vécu et la communication de la foi chrétienne ;
  • Le troisième chapitre, dans une perspective de prise de résolution et de remède contre les défauts de la communication numérique, abordera la communication divine comme le modèle sur lequel calquer la communication numérique aujourd’hui. Pour le faire, nous nous sommes appuyés sur la théorie de « l’auto-communication libre et pardonnante de Dieu » de Karl RAHNER.

Après un brillant exposé sanctionné par les acclamations du public, le jury s’est retiré pour statuer et a promis de dévoiler son verdict le jour même de la collation.

Tout compte fait, le frère Justin Kadima est bien outillé pour mener à bon port son apostolat dans le sens de charisme paulinien qui consiste à annoncer Jésus, Maitre, Voie, Vérité et Vie. Nous souhaitons au Frère Justin bonne chance pour le reste de sa formation dans la Société Missionnaire de Saint Paul.

Accordion