Tools
Typography

Une science des relations internationales peut-elle exister simplement pour réactualiser les débats des philosophes de l’histoire ou pour élaborer des synthèses de l’histoire diplomatique européenne ? Ce sont ces attitudes qui justifient quelque peu le malaise des praticiens qui, en fait, réalisent mal que les relations internationales dont l’évidence s’impose à tous aient besoin d’une approche théorique. Bien souvent, la politique étrangère des Etats dans un contexte mondial d’ouverture prend une telle importance que pour beaucoup cela suffirait. Mais, c’est ignorer que la science des relations internationales est justement née des limites de la diplomatie en général  et de la politique étrangère en particulier à construire une structure durable de paix mondiale stable. Les politiques étrangères des Etats ont souvent été l’occasion des conflits d’intérêts dont les plus grands ont été réglés par le sang. Et puisque ces guerres nées de contradictions et de l’antagonisme des intérêts  des Etats ont fini par unifier géographiquement le champ de la diplomatie et de la stratégie, ma puissance des Etats qu’elles entretenaient et qui dessinait la carte politique du monde devrait être comprise et gérée de façon responsable et raisonnée. Ce nouveau contexte mondial de l’unification du champ diplomatico-stategique  provoqua le besoin d’un mode de savoir spécifique au profit des diplomates et des militaires chargés d’assurer  un leadership mondial conséquent.

La science des relations internationales n’est pas seulement l’étude d la conduite diplomatico-stategique chère à Raymond Aron mais bien celle de l’économie politique de la puissance ou du pouvoir des nations.

 

COMPRENDRE LES RELATIONS INTERNATIONALES

Auteur: Dr. B. Philippe BIYOYA MAKUTU KAHANDJA
Editeur : MEDIASPAUL-Kinshasa (RDC)
ISBN : 978-2-7414-0899-4
Pages : 159
Collection : savoir pratique
Parution : 2015
Prix :

 

Baudouin Philippe BIYOYA MAKUTU KAHANDJA, Professeur des universités à l’Université de Lubumbashi, professeur ordinaire, Docteur en Sciences Politiques et Relations Internationales ; Directeur de l’Institut Panafricain des Relations Internationales et Stratégiques (IPRIS) en RDC ; Enseignant de Géopolitique, Géostratégie, Théories des Relations Internationales, Organisations Internationales, et Transformation des conflits. Directeur du Centre de Recherche interdisciplinaire du Développement (CRID) à l’Université Libre de Kinshasa.

Accordion