Tools
Typography

Le monde entier célèbre le 08 mars la Journée internationale de la femme. Des manifestations sont organisées dans les pays du monde. En République Démocratique du Congo, cette date est commémorée avec frénésie. Cependant, quelques années auparavant, l’Etat congolais avait prohibé toute manifestation officielle à ce jour. Il appelait ainsi les femmes du pays à changer la façon de fêter cette journée. En effet, de nombreuses femmes se réjouissaient avec effervescence ce jour, emportées par tout vent d’ambiance. Ainsi s’éloignaient-elles de la visée première de cette fête. Inspiré, le père Alphonse ABEDI, missionnaire de saint Paul saisit la balle au bond, par sa vocation d’évangéliser par les médias pour présenter en ce jour à la femme Marie Reine des Apôtres comme son modèle en organisant un Concert marial le 08 mars 2014.

C’est ainsi que ce jour fut inscrit dans le programme de Médiaspaul. Et donc, le 08 mars 2017, cette nouvelle commémoration a connu sa quatrième édition « Maria Losako » qui s’est inscrite dans la tradition des 08 mars antérieur organisées par la Société Missionnaire de saint Paul. Cette année, sous le patronage de son Eminence Laurent Cardinal MONSENGWO PASINYA, archevêque de Kinshasa, Médiaspaul en collaboration avec l’Œuvre de Charité Magnificat et Congo Positif a organisé une soirée de gala à l’Hôtel Venus - qui a offert une grande collaboration à l'événement - dans la Commune de la Gombe autour du thème : « Anuarite, fidelité à la parole donnée ».

Pendant les heures de la soirée, plusieurs prestations ont eu lieu ; entre autres la lecture des poèmes, la catéchèse de l’abbé André MASINGANDA, deuxième secrétaire général de la CENCO qui a rapproché le « Oui » de Anuarite à celui de la Vierge Marie dans le contexte actuel ; des concerts musicaux se sont succédé, parmi les artiste la sœur Aimée MUSENGA, fsp et le Groupe MAGGIORINO, né chez Médiaspaul pour faire connaitre le Vénérable aspirant paulinien Maggiorino Vigolungo (avec les pauliniens Hervé MUBIANTEN et Justin KADIMA), Eddy MBOYO, la chorale OCM et Paul BALENZA. Enfin, des prix ont été décernés à certaines personnes pour leurs œuvres de charité ; desquelles personnes Son Em. Laurent Cardinal MONSENGWO pour sa lutte contre la lèpre; le feu Révérend Père Rosario Esposito, missionnaire de saint Paul, qui a mené les premières enquêtes sur la révérende Sœur Anuarite la martyre en écrivant le tout premier livre, et c’est encore lui qui a réalisé le premier film à son sujet. La soirée de gala « Maria Losako » 2017 a duré environ trois heures et trente minutes (soit de 18 h 00 à 21 h 30) et a connu la présence de différentes personnalités dont Monseigneur Donatien BAFUIDINSONI, évêque auxiliaire de Kinshasa, Monseigneur Secrétaire de la Nonciature et de nombreuses autres personnes venues célébrer les femmes, majoritaires dans la salle.

Accordion